Quand des parasites nommés Oxyures envahissent nos intestins !


Les parasites, on en a déjà entendu parler, mais on ne se sent pas concerné :

« les parasites, cela s’attrapent en Afrique ou dans des pays humides non ? »

Au risque de vous étonner, pas seulement….Ici nous en avons une belle panoplie : les ascaris, les tenias, les oxyures, etc.


Mais aujourd’hui, je vais vous parler des oxyures qui sont largement répandus dans notre population et beaucoup plus visibles chez les enfants.


Les oxyures aiment être dans notre gros intestin essentiellement, mais peuvent migrer dans d’autres parties de notre corps. Ce sont de petits vers blanc d’environ 5mm de long et qui sont la causes de pas mal de « petits » maux chroniques, voire de maladies plus importante selon la Doctoresse Clark.


Chez les adultes, hormis une gêne anale type chatouillement, il est difficile de les repérer. En effet, l’oxyurose peut être asymptomatique !


Chez les enfants, leur présence est assez flagrante !

· Si votre enfant se transforme en démon environ 1 fois par mois (autour de la lune ou de la nouvelle lune) : cela se manifeste par un changement de caractère incompréhensible comprenant des crises, des actes et des paroles peu sympathiques, de grosses colères….

· S’il se réveille fréquemment la nuit : cauchemar ou gène physique

· S’il se gratte le derrière et qu’un halo rouge est visible autour de l’anus

· S’il adore le sucre au point de devenir fou de ne pas en manger (en effet, les oxyures appellent le sucre, il s’agit de leur aliment préféré !)

· S’il a des maux de ventre quotidien et / ou des diarrhées répétées


S’il a tout ces symptômes, c’est qu’il a probablement des oxyures, soit dans le langage plus familier « des vers ».



Alors que faire ! Le protocole est laborieux, mais nécessaire !


Leur cycle de reproduction suit le cycle lunaire, environ 28 jours. Les œufs éclosent dans l’estomac et les vers vivent dans les intestins. Les femelles migrent une fois par mois dans la région périanale (à l'extérieur de l’anus) pour y déposer les œufs qui seront ensuite portés aux doigts. Si ceux-ci ne sont pas laver… les doigts dans la bouche et le tour est joué.



1) Rendez-vous faire un diagnostique chez votre médecin ou scruter le derrière de votre enfant : en effet, les oxyures sont visibles à l’œil nu et plus facilement la nuit ou le matin au lever. Ils sont blancs et se tortillent….


2) Vermifugez l’enfant et toute la famille 1 fois par mois : en pharmacie des traitements efficaces sont à votre disposition. A ce propos, il y a quelques décennies, les enfants étaient systématiquement vermifugés mensuellement par les médecins. Je me pose la question pourquoi cette pratique a-t-elle disparue ?


3) Changez les draps de lit (au moins une fois par semaine), laver les jouets.


4) Changez les sous-vêtements chaque jour et faire une toilette intime quotidienne.


5) Faites en sortes qu’il ne soit pas possible de se gratter l’anus en mettant des sous-vêtements sous les pyjamas de vos enfants.


6) Astiquez la chambre, passez l’aspirateur très régulièrement.


7) Se laver les mains et les ongles systématiquement après avoir été aux toilettes ou après avoir été gratter la terre et surtout avant les repas.


8) Et les doudous dans tout cela ?


A savoir : Les œufs sont contagieux environ 2 semaines Les draps et les sous-vêtements doivent être lavés à 60° C au moins.



Quelle est la cause de cette parasitose ?


Les causes possibles sont nombreuses…

Les oxyures vivent dans la terre. En grattant la terre ou en consommant des crudités, il est possible de s’infester : il est donc conseillé de bien se laver les mains avec une petite brosse et de faire tremper les crudités dans de l’eau vinaigrée avant de les consommer.


Les œufs des oxyures sont très volatiles, les types d’infestations sont infinis. Donc ne culpabilisez pas si cela vous arrive.


Marie-Eve Kappler Naturopathe



77 vues

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com